Référendums en Suisse : "C'est très rare qu'un citoyen lambda soit à l'initiative"

La rédaction - - Alternatives - 71 commentaires


Pour, ou contre le RIC? Depuis quelques jours, le référendum d'initiative citoyen est devenu la revendication principale, pour ne pas dire unique, de certains Gilets jaunes. Avant de se demander si on est pour ou contre, il nous a semblé important d'essayer d'expliquer comment marche le référendum d'initiative populaire, ou citoyenne, dans les pays dans lesquels il est appliqué. On va donc parler, dans cette émission, beaucoup de la Suisse, un peu de l'Italie, avec nos trois invités : Marthe Stefanini, chercheuse spécialiste du droit constitutionnel, Richard Werly, correspondant du quotidien suisse Le Temps à Paris, et Alexandre Afonso, politicologue spécialiste des questions migratoires, autour desquelles tournent beaucoup de référendums en Suisse.

Le RIC, injecté par Chouard dans les Gilets jaunes

Le RIC, Référendum d'initiative citoyenne, c'est quoi ? Nous rappelons d'abord comment cet objet politique s'est installé au centre des revendication des Gilets jaunes. Au point que le député France insoumise François Ruffin en a fait le sujet d'une conférence de presse, en profitant pour rendre hommage à Étienne Chouard (reçu deux fois sur ASI, en 2005 et 2012), professeur de gestion bénéficiant d'une forte influence en ligne aux fréquentations intellectuelles s'étendant jusqu'à Alain Soral. Il semblerait que ce soit lui qui a fait connaître le RIC à Maxime Nicolle (dont ASI vous parlait ici), Gilet jaune influent, qui a lui-même répandu cette revendication dans le mouve...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s