Peuples et élites : "Hollywood a appris à gérer les fans"

La rédaction - - Ciné, séries & docus - 111 commentaires


C'est une sorte de peuple exigeant, turbulent, intrusif, formidablement impliqué dans les affaires qui le concernent et qui n'hésite pas à bousculer les pouvoirs : c'est le peuple des fans de séries et de films cultes. Comment se prennent les décisions parmi ce peuple numérique ? Sur les réseaux sociaux, dans les forums ? Le peuple des fans méritait bien une émission de notre série d'été sur le peuple. Sur notre plateau pour nous plonger dans ce monde mystérieux et turbulent : nos deux chroniqueurs Delphine Chedaleux et Rafik Djoumi, accompagnés pour l'occasion de Mélanie Bourdaa, maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à Bordeaux et spécialiste des communautés de fans.

Comment Han Solo est devenu plus fréquentable

Pour planter le décor, Rafik Djoumi revient sur l'une des premières communautés de fans à être apparue dans l'espace public : les fans de la saga Star Wars. Dans les années 1980, rappelle-t-il, des aficionados de l’œuvre de George Lucas se mettent à créer des courts-métrages et des bandes dessinées autour de l'univers de Star Wars. Lucas laisse faire, "à la seule condition que ces gens ne se fassent pas d'argent sur sa création". Tout ce petit monde vit en bonne harmonie... jusqu'à la remasterisation de la saga, en 1997. Les fans qui vont revoir les aventures de la famille Skywalker en salles découvrent des films "non pas un peu améliorés - comme promis par Lucas - mais profondément modifiés". Un...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s