Ligue du LOL : "Le harcèlement sur Twitter, c'est fourbe"

La rédaction - - 189 commentaires


La ligue du LOL, ce groupe de journalistes et de communicants accusé d'avoir harcelé en ligne d'autres journalistes ou des blogueuses, a-t-il été lui même harcelé dans l'emballement provoqué en 2019 par cette révélation ? Questions à nos trois invitées, Iris Gaudin, ex journaliste à BFMTV et au Parisien, auteure de "Face à la ligue du LOL" (Editions Massot) ; Perrine Signoret, journaliste indépendante, co-auteure avec Marie Turcan, de deux enquêtes sur la Ligue du LOL et Cécile, qui témoigne sous pseudonyme et le visage flouté, sur son passé en tant que membre du groupe Facebook la Ligue du LOL.

Les femmes dans la ligue du LOL

Un an après la révélation de l'affaire, Vincent Glad, fondateur du groupe Facebook la Ligue du LOL, jusqu’ici silencieux, a publié ce 23 février un long témoignage sur la plateforme Medium, à propos de cette affaire qui lui a valu d’être licencié par Libération. Très critique vis-à-vis du traitement médiatique, il s’appuie notamment sur deux arguments. Premièrement, tous les articles ne tiennent pas compte selon lui du contexte de l’Internet de 2010 qu’il décrit comme "une grande cour de récréation". Deuxièmement, il estime que les médias ont nourri les amalgames, mélangeant le groupe La Ligue du LOL et les agissements individuels de certains de ses membres sur Twitter. Il estime que "l’une des ...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s