Cédric Chouviat, un mort à Paris

Daniel Schneidermann - - Le matinaute - 114 commentaires

Aucune manif à l'horizon. Ni de Gilets jaunes, ni contre la réforme des retraites. Un quartier touristique et bourgeois : celui de la tour Eiffel. La circulation automobile dense des jours de grève des transports. Un banal contrôle de circulation. Et un mort, un livreur quadragénaire, Cédric Chouviat, père de cinq enfants, tué, d'après le rapport d'autopsie, d'une fracture du larynx, après immobilisation au sol, plaquage ventral, et clé d'étranglement, par quatre policiers. Ce qu'il faut bien appeler le meurtre de Cédric Chouviat sera peut-être le meurtre de trop -"Le troisième mort de Christophe Castaner", titre étrangement Mediapart, alors que Bastamag recense 26 décès liés à une intervention policière, pour la seule année 2019. Pren...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s