Affaire Dreyfus : et Jaurès changea de camp

Mathilde Larrère - - Arrêts sur histoire - 28 commentaires

L'Affaire Dreyfus n'est pas seulement l'histoire d'un officier français juif, accusé à tort de trahison au bénéfice de l'Allemagne à la fin du XIXe siècle, et déporté en Guyane avant d'être spectaculairement réhabilité. C'est aussi un formidable révélateur, et accélérateur, des recompositions politiques du début de la IIIe République. A commencer par le grand virage d'un certain Jean Jaurès, auteur de quelques articles aux relents antisémites au début de l'Affaire, avant de passer résolument dans le camp adverse. Vous l'ignoriez ? 

Un article du Figaro se pourléchait récemment de ces écrits antisémites de Jaurès. Mais sans jamais rappeler son virage ultérieur, signale Mathilde Larrère. Qui rappelle au passage que c'est cette "recomposit...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s