Ruffin, Macron, Flaubert, Aragon, etc : arrêts sur incipits, par Laëlia Véron

La rédaction - - Avec style - 15 commentaires

Dans son ouvrage "Ce pays que tu ne connais pas", François Ruffin raille l'incipit (la première phrase) d'un précédent ouvrage d'Emmanuel Macron, "Révolution". A ce propos comment interpréter l'incipit du livre de Ruffin lui-même, "Vous avez fait pleurer Marie" ? Pour sa première chronique sur Arrêt sur images, la stylisticienne Laëlia Véron a comparé ces deux incipits (et revient au passage sur quelques premières phrases célèbres, de Flaubert ou Aragon). Et pour voir notre émission en intégralité, c'est ici.

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s