Retraites : les (vraies ?) conséquences du rapport Delevoye

Tony Le Pennec - - Intox & infaux - Nouveaux medias - 124 commentaires

Après avoir révélé que les comparaisons entre l'actuel système de retraites et le futur système établies dans le rapport Delevoye avaient été bidonnées, le collectif Réforme des retraites revient à la charge. L'équipe d'une dizaine de personnes a réalisé ses propres comparaisons pour deux situations types. Dans les trois cas, le rapport Delevoye est préjudiciable aux futurs retraités.

La future réforme des retraites, Emmanuel Macron l'a annoncé, sera longuement discutée, lors d'un "grand débat". Un grand débat qui pourrait durer un an, d'après le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. Le rapport Delevoye, remis au gouvernement en juillet, n'est donc qu'une proposition, en aucun cas une version finale, assure Macron. Preuve en est : alors que le rapport conseillait d'instaurer un "âge pivot" à atteindre pour pouvoir partir à la retraite sans décote, le président a indiqué, sur France 2 lundi 26 août, qu'il était plutôt favorable à l'instauration d'une durée de cotisation. Tableaux à l'appui, Arrêt sur images vous expliquait pourquoi, quoi qu'en disent les télés, ce revirement n'était p...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s