Martin Blachier, épidémiologiste et anguille médiatique

Loris Guémart - - 25 commentaires

Incontournable depuis avril 2020 sur toutes les chaînes de télévision, seul épidémiologiste privé du PAF, Martin Blachier a confiance en lui. Ses erreurs sur la pandémie le freinent peu, et il continue d'avoir réponse à tout. Sa technique à la télé, ainsi qu'il l'a confié à ASI : "Le scénario le plus probable à 65 %, je le présente comme si j'en étais sûr, comme ça, les gens retiennent ce que j'ai dit".

Martin Blachier est-il l'un des seuls épidémiologistes compétents, rationnels et indépendants de France, comme il se dépeint lui-même, y compris auprès d'Arrêt sur images ? Ou une girouette médiatique toujours prête à promouvoir sa société privée et à prendre la place du ministre de la Santé, comme le décrivent certains de ses confrères ? Seul point d'accord entre ces deux perspectives : une empreinte médiatique massive, dans les journaux télévisés selon les statistiques de l'INA, où il n'est précédé que par le médecin du groupe TF1 Gérald Kierzek, mais aussi sur la quasi-totalité des chaînes et émissions où est abordée l'épidémie, de TPMP à Public Sénat, sans oublier ses tribunes dans l'Opinion ou ses interviews au Parisien. Avec touj...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s