Marie Kondo sur Netflix : l'art du rangement "en mode sexiste"

Manuel Vicuña - - Ciné, séries & docus - Pédagogie & éducation - (In)visibilités - 23 commentaires

"Ce vieux t-shirt vous apporte-il de la joie ? Sinon remerciez-le et dites-lui au revoir." Avec son best-seller L'art du rangement, écoulé à près de 8 millions d'exemplaires et traduits en 35 langues, la japonaise Marie Kondo a connu un succès planétaire... et tapé dans l’œil de Netflix. La plateforme lui consacre une série à succès en huit épisodes. Voilà désormais Marie Kondo en fée du logis, qui débarque tout sourire dans les foyers américains pour prodiguer ses conseils domestiques et remettre de l'ordre et de la zénitude dans les pavillons de la classe moyenne.

Annoncé et salué par la presse mondiale, visionné par des millions de téléspectateurs, le show consacré à la prêtresse du rangement devenue machine à cash n'a pas échappé a...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s