Violences policières : le croche-pied fatal

Daniel Schneidermann - - Coups de com' - Le matinaute - 99 commentaires

"Regardez cette image" intime Laurent Delahousse à Edouard Philippe. Une image de violence policière étalée sous les yeux du Premier ministre ? Oui. On est bien au 20 Heures de France 2. Et "cette image", ainsi distinguée de toutes les autres pour justifier une demande de comptes au pouvoir, ce n'est pas un matraquage au sol, ni un tir de LBD à bout portant, ni une photo de groupe des mutilés Gilets jaunes. Non. C'est l'image du croche-pied sournois, à Toulouse, d'un policier à une manifestante. C'est le croche-pied qui fait déborder le vase de Delahousse.

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s