Quatennens, et tous les autres

Daniel Schneidermann - - Le matinaute - 279 commentaires

Benoît Simian, ce nom vous évoque-t-il quelque chose ? Ex-député LREM au cours de la législature 2017-2022, il a été condamné en juin dernier à huit mois de prison avec sursis pour harcèlement envers son ex-compagne. Privé de la jouissance du domicile conjugal par une ordonnance de protection, l'ex-député avait "multiplié les allées et venues pour se rendre notamment dans une dépendance de la maison transformée en bureau parlementaire. Il lui était également reproché de s'être garé à plusieurs reprises devant le domicile, empêchant les sorties de son épouse, de s'être lancé dans des travaux de jardinage et de bricolage en taillant des lauriers ou en se faisant livrer des poutres et des sacs de gros cailloux ou d'avoir uriné sur la...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s