Ceci est-il un acteur ?

Rafik Djoumi - - Ciné, séries & docus - Culture blockbusters - 407 commentaires

Tintin contre le fantôme de James Dean

Quelque chose de notable s’est produit cette année, entre la sortie de La Planète des singes les origines et celle des Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne. La presse internationale a décidé de traiter ces deux films en évoquant... les comédiens qui en incarnaient les rôles principaux. Ce pourrait être le B.A.BA de la chronique de films mais, dans le cas d’œuvres tournées en performance capture, cette évocation est exceptionnelle. Pourquoi une partie de la critique et du public restent-ils réfractaires à cette méthode de fabrication ? Pourquoi souhaite-t-on "voir le visage des acteurs" avant d'appréhender leur performance ?

 

"Quel intérêt ont les acteurs" à participer à des films des films dans lesquels "on ne les reconnait pas" ?

- C'est la question que l'on se posait, sur le plateau de l'émission Télématin, sur France 2, à propos du Tintin de Spielberg. Pour la chroniqueuse Charlotte Bouteloup, jouer une scène dans sa continuité et avec liberté de mouvement (sans se préoccuper ni de la caméra ni de la lumière), à la façon d'un acteur de théâtre, devait être quelque chose de "très ingrat" et "pas très amusant".

- Point de vue inverse dans l'émission La Quotidienne du cinéma, sur TPS Star. Yannic...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s