Lion, Hercule, Marianne, ouvrier : comment représenter le peuple?

Mathilde Larrère - - Arrêts sur histoire - 2 commentaires

De la Révolution française à 1848, en passant par la Révolution de juillet (1830), comment représentait-on le peuple dans les gouaches, les lithographies, les sculptures?  Mathilde Larrère décrypte des images qui caricaturent (la bouteille d'alcool!) ou subliment l'image du peuple, et distingue la représentation du "peuple politique" (auquel toute la population appartient) et du "peuple social" (les classes populaires). En vedette : le trio polytechnicien / garde national / ouvrier en chemise, né en 1830 et qui permettait d'inclure tout le monde (sauf les femmes, bien sûr...). Vous apprendrez aussi que le bourgeois ne baille pas. 

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s