Vendre son animal à un labo ? Les médias se trompent

Loris Guémart - - Coups de com' - 16 commentaires

L'association 30 Millions d'amis s'est indignée d'un récent décret qui aurait permis de vendre son animal de compagnie à un laboratoire pour des expérimentations. Mais la Fondation Brigitte-Bardot dénonce un "buzz" infondé et le ministère dément. Rares sont les médias à faire part du démenti.

Le communiqué était-il trop tentant pour être vérifié ? Le 25 juin, 30 Millions d'amis annonce par un tweet, désormais supprimé : "C'est dans la discrétion la plus totale que, le 17 mars dernier, le gouvernement permettait à n'importe qui de vendre son animal à un laboratoire. Inadmissible !" Pour l'organisation dédiée à la protection animale, ce décret entérine un "terrible recul en matière de protection animale". Il n'en faut pas plus pour déclencher une avalanche d'articles illustrés par des bouilles attendrissantes de chiens et de chats. "Une loi autorisant à vendre votre animal de compagnie à un laboratoire dénoncée par 30 Millions d'amis", titre CNews, alors que BFMTV et LCI s'en tiennent au conditionnel. Au Parisien, pas de condition...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s