Toulouse : propagande ordinaire sur l'aérien

Loris Guémart - - Silences & censures - Médias traditionnels - Déontologie - 20 commentaires

L'arrêt des liaisons intérieures de moins de 2 heures 30, voté en première lecture à l'Assemblée nationale, est-il un mauvais procès fait à l'avion, comme l'expose en une et sur deux pages La Dépêche ? Pas forcément... mais ce n'est pas en lisant le quotidien régional qu'on pouvait le savoir.

À lire La Dépêche du Midi de ce lundi 12 avril 2021, non seulement l'avion est quasiment négligeable dans la production de gaz à effet de serre, mais en plus, sa déclinaison "verte", qui ne polluera pas du tout, est pour demain ! Alors, pourquoi s'acharner sur ses salariés et sur les rêves des enfants en interdisant les liaisons aériennes intérieures lorsqu'il existe une alternative ferroviaire de moins de 2 heures 30 ? demande le quotidien en Une de toutes ses éditions. 

Dans ce dossier régional, le journal dominant de Toulouse, berceau d'Airbus et de l'industrie aéronautique, s'engage à ses côtés sans aucune ambiguïté, négligeant de rapporter à ses lecteurs toute perspective n'épousant pas strictement les arguments de l'avionneur...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s