Scandinavie : ces drôles de pays où les élus doivent rendre des comptes

Justine Brabant - - 10 commentaires

En France, il aura fallu attendre que Mediapart poste la photo des homards pour prendre connaissance du fastueux train de vie de François de Rugy. En Europe du Nord, accéder aux notes de frais de ses élus est un jeu d’enfant. Certains journalistes se sont même spécialisés dans l’épluchage de facturettes, conduisant à l'occasion à des démissions et des enquêtes judiciaires. Ils nous racontent leur travail.

Si François de Rugy était suédois, la presse n'aurait pas seulement révélé la photo des homards. Elle aurait probablement aussi donné le prix de la botte d'estragon utilisée pour la sauce, l'adresse de son pressing et la marque de son shampoing. Si François de Rugy était suédois, il n'aurait d'ailleurs sans doute pas invité des amis à manger des homards - car il aurait su que toutes les rédactions du pays ne tarderaient pas à être au courant et que les Suédois ne seraient pas du tout d'accord.

Dans les pays scandinaves, obtenir des factures et notes de frais de ses élus - et plus généralement, des personnalités pay...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s