Romain Goupil, mollir à 60 ans

Laura Raim - - 44 commentaires

Le soixante-huitard repenti défend le macronisme sur les plateaux

L'ancien leader lycéen de Mai-68, devenu héraut du macronisme, est un habitué des plateaux télé, notamment de 24H Pujadas. Trophée des défenseurs du réalisme libéral, l'ancien révolutionnaire représente une variété de toutologues particulièrement recherchée. Portrait.

Lundi 13 janvier, un clash comme un autre dans 24H Pujadas (LCI) : il oppose Romain Goupil, cinéaste ex-soixante-huitard devenu éditorialiste macroniste, et Virginie Martin, économiste et politologue. Il veut prouver que la grève décline et la compare avec les millions de grévistes de Mai-68, mais son ton fait réagir Virginie Martin,  qui reproche à son voisin de plateau un manque de respect. "Encore une fois, c'est une attitude qui passe en force (...) c'est insupportable. C'est du rapport de force, moi je suis polie, j'écoute tout le monde, et j'aimerais bien qu'on m'écoute aussi." Elle lui reproche aussi son tutoiement. Il réplique : "Je ne fais plus aucun geste, je ne parle plus, ce sera beaucoup mieux, t'auras plus de contrad...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s