Que s'est-il passé à "Socialter" ?

Pauline Bock - - Nouveaux medias - 20 commentaires

Toute l'équipe historique du "magazine des alternatives" est partie en quelques semaines

Depuis la rentrée, le magazine écologiste "Socialter" a perdu l'ensemble des membres de sa rédaction historique, partis suite à une crise interne les opposant au directeur de la publication. De nombreux pigistes ont également choisi de cesser leur collaboration. Le magazine de la "critique radicale et des alternatives" n'est-il plus qu'une coquille vide ?

Le premier signe extérieur des mutations profondes qu'amorce Socialter, le magazine bimestriel de la "critique radicale et alternatives", est arrivé le 1er septembre 2023. "Ce numéro sera le dernier pour moi, a annoncé le rédacteur en chef du magazine, Philippe Vion-Dury, sur les réseaux sociaux. Mon aventure à Socialter se termine ici après 6 années au poste de rédacteur en chef." Le message bref, quelque peu noyé dans l'actualité de la rentrée, pouvait simplement exprimer un besoin de renouveau dans la carrière d'un journaliste. Mais le 2 octobre, c'est Clément Quintard, le rédacteur en chef adjoint du magazine, qui déclare à son tour quitter le navire. En des termes absolument identiques à ceux de Vion-Dury : "Ce numéro se...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s