Première crise pour Blast, le média de Denis Robert

Paul Aveline - - 135 commentaires

Maxime Renahy, co-fondateur de Blast, claque la porte du nouveau média. Il met en cause Denis Robert et Élise Van Beneden, deux piliers de la jeune entreprise, accusés d'avoir voulu faire entrer au capital un financier soutien d'Arnaud Montebourg.

Pas encore vraiment né, mais déjà dans la tourmente. L'un des co-fondateurs de Blast, média créé sous l'impulsion de Denis Robert, claque la porte. Maxime Renahy a expliqué dans un long post Facebook les raisons de sa démission, datée du 26 février 2021, et qu'il avait annoncée sur son compte Twitter quelques jours plus tard. Maxime Renahy, qui a longtemps travaillé dans la finance avant de passer par la DGSE, est devenu lanceur d'alerte sur l'évasion fiscale, sujet qu'il a côtoyé de près avant d'en faire un livre, Là où est l'argent, publié aux éditions des Arènes en 2019. 

Dans son message, il accuse Denis Robert et Élise Van Bene...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s