Macron : les chaînes d'info en plein "virage social"

Manuel Vicuña - - Médias traditionnels - 31 commentaires


Télécharger la video

C'est la réponse d'Emmanuel Macron aux Gilets jaunes. Une hausse du Smic qui n'en est pas vraiment une.  Les heures supplémentaires défiscalisées. Et une annulation de la hausse de la CSG... mais seulement pour les retraites de moins de 2000 euros, tout compris. Pas dit que les mesures annoncées par le président, ce mardi 10 décembre, suffiront à stopper le mouvement. Elles ont en tout cas provoqué l'hystérie des éditorialistes, entre ceux qui y voient un "virage social" (le troisième du quinquennat, déjà !), un "vrai coup de barre à gauche", un "acte II du quinquennat" et ceux qui s'inquiètent de voir Emmanuel Macron "prendre le Canadair de la dépense publique pour éteindre l'incendie". Sans oublier l'éditorialiste d'Europe 1, Jean-Michel Aphatie, qui ce mardi matin n'avait pas de mots assez durs contre la mobilisation et s'horrifiait en constatant que "les Gilets jaunes ont brisé Emmanuel Macron, son élan et sa jeunesse." Extraits choisis. 

Décembre en folie ! Ce contenu vous est offert par arretsurimages et ses abonnés. Pour soutenir notre totale indépendance, vous pouvez en cette fin d'année nous faire un don défiscalisable. Pour un don de 100 euros, il ne vous en coûtera que...33 euros. C'est maintenant, et c'est ici.

Lire sur arretsurimages.net.