"Macron dégage" : France 3 va réfléchir "au statut de l'image fixe"

Manuel Vicuña - - Médias traditionnels - Déontologie - 7 commentaires

Un deuxième cas de trucage photo sur le plateau du JT de France 3 soulève de sérieuses questions quant à l’utilisation des images projetées en arrière-plan sur les plateaux. Syndicats et société des journalistes ne décolèrent pas.

L’affaire du bidouillage de photos dans les JT de France 3 n’a pas fini de provoquer des remous en interne. Les excuses de la chaîne invoquant dimanche "une erreur humaine" n’ont pas suffi à éteindre la colère. Loin de là. Les syndicats de journalistes de France 3 ainsi que la Société des journalistes (SDJ) de la chaîne qui dénoncent de concert une faute déontologique grave, demandent des comptes à leur direction. D’autant qu’après la révélation du trucage grossier d’une image de pancarte anti-Macron dans le JT du 15 décembre, une deuxième manipulation a été découverte. 

Lundi 17 décembre, le site  Checknews a en effet révélé que trois semaines avant de retoucher la pancarte "Macron dégage", France 3 s’était déjà livré à un t...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s