France Soir : l'agrément qui fait grincer des dents

Maurice Midena - - 19 commentaires

Le site "FranceSoir", pointé du doigt pour avoir publié des fake news et des articles complotistes, a reçu son renouvellement d'agrément de la part de la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), après une demande de réexamen de la ministre de la Culture. Le SNJ s'est insurgé de cette décision. Le ministère de la Culture s'explique (mais mal) auprès d'Arrêt sur images.

Un site qui relaye sans vergogne des fake news peut-il être considéré comme un média, au même titre que ceux du Monde, du Figaro ou de Mediapart ? On dirait bien que oui. La Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) a renouvelé ce jeudi 8 avril son agrément pour le site FranceSoir : ce dernier est toujours considéré comme un service de presse en ligne, et d'information politique et générale (IPG). La CPPAP, instance composée à parité de représentants de l’État et de professionnels de la presse, a pour mission de reconnaître aux sociétés leur statut de titre de presse, d'agence de presse, ou de site de presse en ligne. Ces statuts ne sont pas seulement symboliques : ils ouvrent la possibilité...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s