Dans "L'Équipe", trop de PSG et pas assez de sportives

Jérôme Latta - - Médias traditionnels - 18 commentaires

Près de 2 000 pages et 61 numéros passés au crible

Unique quotidien sportif français, "L'Équipe" se voit souvent reprocher des Unes et des contenus qui accorderaient trop d'importance au football, au PSG et au sport masculin. Arrêt sur images a mené l'étude sur deux mois, 61 numéros et près de 2 000 pages.

Photomontages et gros titres, calembours ou titres chocs : les Unes de l'Équipe donnent plus dans le spectaculaire que dans l'esthétique. Comme le quotidien sportif lui-même, elles ont un caractère quasi-institutionnel : les tirages encadrés des plus "mythiques" d'entre elles sont d'ailleurs vendus sur son site – tout comme celle du jour de votre naissance. Vitrines du journal, leviers de sa communication, ces Unes cristallisent aussi des critiques qui s'expriment rituellement sur les réseaux sociaux. Les reproches récurrents : trop de football, trop de Paris Saint-Germain, pas assez de sport féminin… Ou trop de puérilité, comme celle de ce vendredi, qui salue la victoire des Bleus sur la Belgique d'un inutilement provoc...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s