Concert de critiques contre Camélia Jordana sur CNews

La rédaction - - 28 commentaires

Pour avoir dénoncé les violences policières sur France 2, samedi soir, la chanteuse Camélia Jordana s'est attirée les foudres des éditorialistes de CNews, qui préfèrent dénoncer l'attitude des "racailles" et des "sales gosses" de la banlieue. Montage.

Invitée samedi soir sur le plateau d'On n'est pas couché, sur France 2, la chanteuse Camélia Jordana a vivement attaqué la police. "Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau, a lancé la chanteuse. [...] Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j'en fais partie. Aujourd'hui, j'ai les cheveux défrisés, mais quand j'ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France. Vraiment."

Des propos qui ont immédiatement suscité la colère des syndicats de police, à commencer par Alliance, qui a réclamé des poursuites judiciaires. Christophe Castaner lui-même a réagi dans u...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s