Canteleu, la maire et les trafiquants : les médias ont-ils failli ?

Pauline Bock - - Scandales à retardement - 23 commentaires

Un "énorme coup de filet anti-stupéfiants" et une maire de Seine-Maritime mise en garde à vue : le 8 octobre, les médias normands et nationaux ont tous cherché à comprendre les raisons de l'interpellation d'une élue. Quitte à créer un "emballement médiatique" ?

"Mélanie Boulanger est une figure de la politique locale. (...) La voilà aujourd'hui soupçonnée de complicité de trafic de stupéfiants en bande organisée. En l'occurrence, d'avoir facilité l'implantation d'un réseau de revente de drogue dans sa ville." C'est en ces mots que s'ouvre le sujet du 19/20 d'Éric Pelletier, sur France 3, ce 8 octobre. Le journaliste est en direct devant le palais de justice de Bobigny pour couvrir l'énorme coup de filet qui vient d'avoir lieu : le démantèlement d'un important trafic de stupéfiants avec 19 arrestations en Île-de-France et Seine-Maritime... dont la maire de Canteleu, dans la banlieue de Rouen, également vice-présidente de la métropole Rouen Normandie chargée de la jeunesse, de l'ensei...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s