Agression de Villeurbanne : et BFM meubla, meubla...

Manuel Vicuña - - Médias traditionnels - 10 commentaires

"Etat psychotique", "délire paranoïde"… deux jours après l’agression survenue samedi 31 août dans l’après-midi à Villeurbanne (Rhône), les premiers éléments de l’enquête sur l’auteur des coups de couteaux ayant tué un jeune homme et ayant blessé huit personnes, ont écarté la piste du terrorisme organisé, et se concentrent sur un "acte délirant".

Sans attendre les premiers éléments de l’enquête, dès samedi après-midi, BFM TV avait donné "priorité au direct" pour commenter à chaud l’agression. Pendant plus d’une heure et demie, syndicalistes policiers et chroniqueurs police-justice se sont relayés au micro de la chaîne d’info pour expliquer… qu’il était encore trop tôt pour savoir ce qui s’était passé. "On ignore s’il s’agit d’une attaque terr...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s