Traoré : les trois gendarmes ont-ils été "récompensés" ?

La rédaction - - 39 commentaires

Les trois gendarmes qui ont interpellé Adama Traoré et sont soupçonnés par sa famille d'avoir causé sa mort ont-ils vraiment été "récompensés", comme le soutient Assa Traoré ? Autour de cette question s'est déroulé mardi 9 juin un échange tendu entre Assa Traoré et Salhia Brakhlia, journaliste de Quotidien (TMC, groupe TF1), sur le plateau de l'émission. ASI a mené l'enquête : des récompenses et primes ont été attribuées à un certain nombre de gendarmes, mais elles ne sont pas directement liées à l'interpellation d'Adama Traoré.

Moment de gêne sur le plateau de Quotidien, mardi 9 juin. Assa Traoré, invitée pour parler du combat qu'elle livre pour rendre justice à son frère Adama, s'en prend à la journaliste Salhia Brakhlia. "Je voudrais éclaircir quelque chose sur ce plateau. La journaliste, madame Salhia, vous avez dit que les gendarmes [mis en cause dans la mort d'Adama Traoré, ndlr] n'ont pas été récompensés. Vous avez eu tort", lance-t-elle.

Assa Traoré fait référence à la chronique "Le Moment de Vérité" de Salhia Brakhlia, en date du 3 juin. Après la manifestation organisée devant le tribunal de grande instance de Paris, la journaliste a corrigé les propos tenus alors par Assa Traoré, qui assurait que les trois gendarmes mis en cause dans la mort de son frère o...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s