À Radio France, le « parrain » Jacques Vendroux n'est pas près d'abdiquer

Jérôme Latta - - 9 commentaires

Une carrière sans fin

Pas de retraite pour l'ex-patron des sports Jacques Vendroux qui, à 71 ans, jouera les prolongations à Radio France en tant que « consultant ». Personnage folklorique au centre d'un puissant réseau, sa carrière s'est construite avec sa « famille » et ses « amis », dans un joyeux et embarrassant mélange des genres.

« Ils ont attendu 53 ans, ils peuvent bien attendre une année de plus ! Je n'ai aucun état d'âme ». Les états d'âme et les critiques, Jacques Vendroux, 71 ans, ne s'est jamais caché de n'en avoir cure. Au moment de commenter, en juin dernier, le report de sa retraite et de s'adresser à ses détracteurs dans cette interview accordée au Parisien, il ne déroge pas à sa règle.

Certes, le vétéran du journalisme sportif n'est plus directeur des sports de Radio France (Vincent Rodriguez a pris sa suite), ni journaliste, mais, belle consolation, il interviendra à l'antenne en tant que « consultant ». Une manière de jouer la prolongation de la prolongation, après un premier report de l'échéance initiale de mars 2018.

Si l'opération a suscité des soupir...

Lire sur arretsurimages.net.

Cet article est réservé aux abonné.e.s